Il y a 10 ans, le secteur de l’énergie faisait l’objet d’une ouverture totale de son marché à la concurrence. Malgré cela, un Français sur deux continue d’ignorer qu’il peut changer librement de fournisseur d’énergie et un tiers des personnes interrogées pensent qu’EDF et Engie (ex-GDF Suez) ne forment qu’une seule entreprise, selon le baromètre annuel du Médiateur national de l’énergie. « Les consommateurs ne parviennent majoritairement pas à citer d’autres fournisseurs que leur fournisseur actuel, quand ils sont capables de l’identifier… » constate le Médiateur. Conséquence, EDF reste le principal fournisseur d’électricité pour 85% des Français et Engie conserve toujours 75% des parts de marché pour le gaz. Le Médiateur justifie cette situation par la méconnaissance des démarches à effectuer pour changer de fournisseur : 1 personne sur 5 pense que le changement de fournisseur est payant et 12% qu’il nécessite le remplacement du compteur, alors que ce n’est pas le cas. Pourtant, le secteur de l’énergie reste une préoccupation pour 68% des Français avec deux tiers qui estiment que ce poste de dépense représente une part importante du budget du foyer et un tiers qui affirme avoir réduit sa consommation de chauffage pour limiter le montant de la facture. Enfin, 9% des Français précisent avoir déjà rencontré des difficultés financières pour payer leur facture, un chiffre en augmentation de 1% par rapport à 2016. Plus que jamais, à l’heure de la suppression à venir des tarifs réglementés, APi n’Co se mobilise pour vous accompagner dans vos démarches de changement de fournisseur.

leo. ut mattis justo accumsan commodo tristique odio dolor consectetur libero.